carXpert Interwetten

Technomag / 22. mai 2017

Tom Lüthi (3e): neuvième podium en onze courses

Pour la neuvième fois de la saison en onze courses, Tom Lüthi (carXpert Interwetten) est monté sur le podium. Troisième de ce GP d’Autriche Moto2 après une bagarre de tous les instants avec Alex Marquez et Franco Morbidelli, le Suisse a tout tenté, réussissant des freinages impressionnants. Dans ce trio de tête, les positions ont changé en permanence, les trois hommes se battant carénages contre carénages. S’il a perdu 9 points par rapport au leader du championnat, Lüthi a prouvé une fois encore qu’il était présent au plus haut niveau sur tous les tracés, et dans toutes les conditions. Après deux journées d’essais difficiles, Jesko Raffin (Garage Plus Interwetten) a réussi une course solide pour terminer dix-huitième. Pas de chance en revanche pour son équipier espagnol Iker Lecuona (Garage Plus Interwetten): pris dans la chute en masse du premier virage, Iker a certes repris la course, il a même réussi des chronos très intéressants, avant de faire un passage par les stands, de reprendre la course pour la terminer en 21e et dernière position. Le patron de la double structure suisse, Frédéric Corminboeuf, est bien sûr satisfait: «Neuf podiums en onze courses, c’est quelque chose de véritablement exceptionnel; Tom était peut-être un petit peu plus rapide que ses adversaires, mais toutes ses tentatives se sont terminées de la même façon en un endroit du circuit où il a connu quelques soucis. Mais quelle agressivité! Il en veut, il est présent partout, tout cela est très, très positif. Une petite lumière optimiste s’est allumée pendant la course pour Jesko, qui avait besoin de cela; avec lui, nous allons continuer de travailler moralement pour qu’il retrouve son vrai niveau à partir de Silverstone, dans deux semaines. Quant à Iker, dommage: il était à 9 dixièmes aux essais, il avait le même écart lors du warm-up et son rythme était très intéressant. Il s’est trouvé au mauvais endroit au mauvais moment, c’est la course.» 

Il a dit…
Thomas Lüthi (carXpert Interwetten, 3e): 
«Quelle bagarre, quel spectacle! Je crois que c’était sympa à regarder, non? Avec Alex, on a juste eu une mésentente: tous les deux, nous étions persuadés que nous étions... un peu plus rapides que l’autre et on s’est gêné. Dommage, car nous avions aussi la même idée: revenir sur Frankie pour une bagarre à trois dans le dernier tour, victoire en jeu. Tout le monde a vu que, plusieurs fois, j’ai connu des soucis dans le virage No 3. Depuis le début du week-end, j’avais de la peine à arrêter la moto à cet endroit et chaque fois, j’ai dû prendre un peu plus de risques pour montrer ma roue avant à Marquez. J’ai perdu quelques points par rapport à Morbidelli, mais le championnat est encore long; Franco a pu rouler sur son rythme, bravo à lui. Il est difficile à battre, cela tout le monde le sait, mais il peut encore se passer beaucoup de choses.»

Retour